MON COMPTE

Déjà membre ?

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ?

Créez votre compte et bénéficiez
de contenus exclusifs et de
services privilégiés !

Parfumer au naturel, une passion, un challenge créatif !


parfumer-naturellement
  • 22/04/2014

Au sein du pôle R&D du Laboratoire Léa Nature, notre parfumeur nous explique comment est parfumé un soin bio et naturel.

Qu’est-ce qui différencie un parfum bio d’un parfum de synthèse ?

Les soins bio qui sortent de notre Laboratoire sont certifiés Ecocert et labélisés Cosmébio. Ainsi, ils sont soumis au référentiel des cosmétiques BIO qui autorise uniquement les parfums 100% d’origine naturelle.

On utilise de belles matières premières végétales, et la pétrochimie est exclue !

Un chiffre que je trouve très parlant : la palette d’un parfumeur bio permet de travailler environ 500 matières premières alors qu’en parfums de synthèse la palette est de 4 000 matières premières, presque 10 fois plus ! C’est là tout le challenge d’offrir des parfums évocateurs, proches des attentes du consommateur.

Plus précisément, quelles matières sont utilisées pour la mise en œuvre d’un parfum que l’on retrouve dans les soins bio du Laboratoire ?

Les matières premières que l’on retrouve dans les parfums des soins bio du Laboratoire proviennent de végétaux et sont extraites par distillations ou pressions à froid. On obtient alors des essences ou des huiles essentielles. On a également la possibilité de les extraire avec des solvants naturels ou bio, ce qui permet d’obtenir des résinoïdes et concrètes. C’est à partir de ces extraits que nous faisons des assemblages pour travailler le parfum.

La cosmétique bio souffre d’une vieille idée reçue selon laquelle ses parfums sont forts et peu accommodants. Est-ce que cela évolue ?

Oui ! Les parfums bio ont beaucoup évolué ces dernières années ! De nouveaux procédés d’extraction sont apparus ; ils permettent d’obtenir des fragrances plus subtiles, moins brutes. Ces procédés d’extraction « propres » ont considérablement fait évoluer la palette du parfumeur. Le parfum d’un soin bio d’il y a quelques années n’a plus rien à voir avec celui d’un produit qui sortirait aujourd’hui.

Plus généralement, comment construit-t-on un parfum ?

Le parfumeur va imaginer le parfum en puisant dans son inspiration. Ce sont ces évocations qu’il va tenter de retranscrire à l’aide des différentes matières premières. Il va définir des accords principaux qui composeront le parfum (hespéridé, aromatique, floral, fruité, vert, marin, épicé, gourmand, oriental, etc.) et qui l’orienteront dans le choix de ses matières premières ; il assemble, désassemble les matières jusqu’à trouver la bonne recette, la bonne dose, un peu comme un chef en cuisine qui imagine ses nouvelles recettes ! Beaucoup d’essais et d’ajustements sont nécessaires pour obtenir le parfum imaginé. D’autant plus que le parfum doit parfaitement s’intégrer dans la crème ou le soin auquel il est destiné.

Comment définissez-vous votre métier de parfumeur bio en deux mots ?

Une passion, un challenge créatif !

Et voilà, vous en savez un peu plus sur les parfums bio.