MON COMPTE

Déjà membre ?

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ?

Créez votre compte et bénéficiez
de contenus exclusifs et de
services privilégiés !

Le plastique végétal : une alternative écologique et naturelle


  • 15/12/2017

Pour rester fidèle à ses engagements éthiques envers la Nature et sa protection, le Laboratoire LÉA NATURE plébiscite l’utilisation du PE* végétal. Retour sur une initiative innovante.

Qu’est-ce que le plastique végétal ?

Le PE végétal, ou plastique biosourcé, est un plastique fabriqué à partir d’éthanol issu de la canne à sucre, qui possède les mêmes propriétés de protection et de conservation qu’un PE classique.

Sa récolte dure environ 8 mois et la production tourne 24h/24. Une fois récoltée, la canne à sucre est envoyée vers des broyeurs pour être séparée en 2 entités : le sucre et l’éthanol.

 

Le sucre est fermenté et distillé pour produire de l’éthanol, qui sera ensuite déshydraté pour créer de l’éthylène, lui-même polymérisé pour produire du plastique 100% végétal.

Qu'est ce que le plastique végétal

L’éthanol est donc transformé soit en plastique, soit en essence. Cette fabrication produit un surplus : la bagasse, qui est un biofuel très efficace.

Quels sont les bénéfices de l’utilisation de la canne à sucre ?

Ils sont nombreux :
– sa production est respectueuse de l’environnement.
– la culture de la canne à sucre n’entraîne pas de privation alimentaire et absorbe du C02 pendant sa croissance – suffisamment pour compenser l’ensemble du C02 émis au cours du processus de fabrication.
– la canne à sucre est une culture à haut rendement. Elle n’a quasiment aucun besoin d’irrigation. Au Brésil, elle ne représente que 1% de la surface cultivable. Elle est cultivée au Sud du pays, à 2500 km du poumon de l’humanité, ce qui écarte tout risque de déforestation.

Quels sont les avantages du plastique végétal ?

Un faible impact environnemental
Fabriqués sans utilisation de pétrole, les flacons en plastique végétal émettent 75% de C02 en moins que des flacons classiques : un hectare de canne à sucre peut produire jusqu’à 3 tonnes de plastique végétal, soit une réduction de 7,5 tonnes de C02.

Véritable ressource renouvelable, le plastique végétal n’engendre pas d’utilisation de pesticides ou d’OGM et la rotation des cultures favorise la régénération des sols, les laissant intacts et préservés.

Les déchets de la canne à sucre recyclés en électricité !
Les usines brésiliennes brûlent les déchets de la canne à sucre et produisent ainsi leur propre électricité. En effet, la bagasse est stockée temporairement puis brûlée pour produire l’énergie qui sert à la production de canne à sucre.

Elle génère également un surplus d’électricité utilisé pour alimenter les villes voisines, qui deviennent ainsi autonomes pendant environ 4 mois.

Autre avantage : ce processus génère un liquide très riche en nutriments, qui sert d’engrais pour la culture.

Ainsi, aucun produit chimique n’est utilisé. 200 000 tonnes de plastique sont produits à partir de la canne, ce qui représente une réduction d’émission de 800 000 tonnes de C02, soit les émissions de 800 000 voitures.

Les déchets de la canne à sucre recyclés en électricité

Un conditionnement sûr et durable
Le plastique végétal présente les mêmes capacités et caractéristiques mécaniques que son homologue plastique à base de pétrole. Il est protecteur, durable et 100% recyclable.

Le Laboratoire LÉA NATURE s’engage sur le choix du plastique végétal

Initié en décembre 2016 sur quelques produits, le passage au plastique végétal s’est déployé sur l’ensemble des gels douche et shampooings de la marque Natessance® en 2017, ce qui a déjà permis au groupe de réduire ses émissions de C02 de 225 tonnes.

Les produits de la marque Eau Thermale Jonzac® suivent le mouvement et s’habillent également progressivement de flacons en PE végétal.

Grâce à cette démarche, le Laboratoire LÉA NATURE contribue ainsi à la réalisation de son objectif : réduire de 90% la production de plastique issu du pétrole d’ici 2020.

* PE = polyéthylène