MON COMPTE

Déjà membre ?

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ?

Créez votre compte et bénéficiez
de contenus exclusifs et de
services privilégiés !

La socio-esthétique, c’est quoi ? Découvrez l’interview d’une spécialiste.


la-socio-esthetique
  • 21/06/2013

La socio-esthétique, c’est quoi ?

Découvrez-le au travers du témoignage d’une socio-esthéticienne que nous avons recueilli lors de l’inauguration du pôle de socio-esthétique du CHU de Nantes qui a eu lieu le 31 mai dernier. Un très beau projet soutenu par Léa Nature.

Léa Nature : Bonjour, pourriez-vous vous présenter s’il vous plait ?

Sandrine G : Je suis socio-esthéticienne et j’interviens dans le cadre du projet de socio-esthétique qui vient d’être mis en place au sein du CHU de Nantes.

Pouvez-vous nous expliquer le projet qui a été mis en place ?

Le projet mis en place est ouvert à toutes pathologies confondues, tout patient hospitalisé au sein du CHU de Nantes peut bénéficier à la demande de l’équipe soignante de soins socio-esthétiques, que ce soient un homme, une femme et quel que soit son âge.

Quels sont les bienfaits de ces soins ?

Les bienfaits sont avant tout la détente et l’apaisement, pouvoir s’offrir une parenthèse de bien-être, pouvoir souffler un peu et imaginer aussi la vie après l’hospitalisation. Cela permet aussi de libérer la parole et de verbaliser, et de se réapproprier son image, souvent malmenée par les effets secondaires des traitements. Tout cela se fait grâce à des soins du visage, du maquillage, des soins des mains, des modelages pour la détente et aussi par exemple l’épilation des sourcils, bref tout ce qui peut apporter une bulle de bien-être, un peu de douceur et aider la personne à se retrouver quand elle se regarde dans le miroir.

Aujourd’hui c’est l’inauguration de ce projet. Vous avez déjà commencé il y a 1 mois. Quelles sont les premières retombées ?

Depuis le 22 avril, j’ai pu voir environ 50 patients. Nous avons fait des statistiques qui nous permettent de voir que l’âge moyen de nos bénéficiaires est de 53 ans (cela va de 15 à 88 ans), et il y a eu 100 prestations réalisées. La socio-esthétique est une prise en charge globale de la personne, donc un soin visage peut emmener vers une épilation des sourcils, puis pendant la pose du masque, je vais effectuer un modelage des mains, et enfin une petite touche de rouge à lèvres pour le côté bonne mine et féminin. C’est pareil pour un homme qui va faire une manucure ; je vais lui masser les mains, puis il va me dire au fil de la conversation par exemple qu’il souffre du dos et donc je peux lui masser un peu le dos… c’est vraiment une prise en charge globale et on ne se cantonne pas à une seule prestation.

Et avez-vous des premiers témoignages ? Des retours des patients ?

Oui, de beaux témoignages de personnes qui nous remercient beaucoup et qui souhaitent que ça continue. Elles espèrent qu’elles auront droit à d’autres soins parce que ça leur permet de se détendre et de s’évader un peu, de ne penser à rien. Les soins socio-esthétiques leur permettent aussi de redevenir un peu acteurs de leur vie parce que dans le parcours de soins, ce sont les médecins qui choisissent les prescriptions, les interventions chirurgicales, alors que dans ce projet, c’est l’équipe soignante qui propose aux patients une séance de socio-esthétique. Ils ont d’abord le droit de refuser mais s’ils acceptent ils ont la possibilité de choisir eux-mêmes le soin qui leur fera vraiment du bien. Ils redeviennent acteurs de leur vie. Ils ne sont plus simplement des patients mais redeviennent hommes et femmes à part entière et j’en suis ravie.