MON COMPTE

Déjà membre ?

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ?

Créez votre compte et bénéficiez
de contenus exclusifs et de
services privilégiés !

LA COSMÉTIQUE BIO : UNE GARANTIE DE SÉCURITE POUR LES CONSOMMATRICES !


cosmetiquebio-garantie-securite
  • 03/10/2013

Selon une étude rendue publique début septembre par l’institut indépendant de notation Noteo, près de 40% des produits d’hygiène et de beauté vendus sur le marché français contiennent au moins un perturbateur endocrinien.

Un perturbateur endocrinien : quésaco ?

Les perturbateurs endocriniens sont des molécules qui agissent comme les oestrogènes sur la régulation hormonale. Ils sont suspectés, même à très faibles doses, d’avoir un impact sur la fertilité et d’être liés à l’augmentation du nombre de cancers dits hormonodépendants, principalement ceux du sein et de la prostate.

 

Parmi les plus utilisés en cosmétique, on trouve les parabènes, le triclosan ou encore le phénoxyéthanol. Mais selon le toxicologue et lanceur d’alerte André Cicolella, quelques 870 PE ont déjà été identifiés parmi les 143 000 substances utilisées en cosmétique.

La cosmétique bio : la bonne élève

Les produits labellisés bio sont largement épargnés par le phénomène selon l’étude qui n’a retrouvé un PE que dans 1,3% d’entre eux. Les produits certifiés bio sont donc plus que jamais un gage de sécurité pour les consommatrices.

Léa Nature, convaincue de la première heure

Les produits cosmétiques issus des laboratoires Léa Nature ont toujours été exempts de substances suspectées nocives pour la santé, et ce dès la sortie de ses premières gammes de cosmétique naturelle en 1995.
En effet, la preuve de l’innocuité des substances de synthèse n’ayant jamais été faite, Léa nature a décidé, par principe de précaution, de les exclure de ses formules depuis toujours. Ainsi, paraben, phénoxyéthanol, triclosan etc. n’ont jamais eu leur place dans les produits Léa Nature, composés en grande majorité d’ingrédients d’origine naturelle.