MON COMPTE

Déjà membre ?

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ?

Créez votre compte et bénéficiez
de contenus exclusifs et de
services privilégiés !

L’huile végétale, l’alliée nutrition de nos cheveux


huile-vegetale-alliee-nutrition-des-cheveux
  • 13/12/2017

Les bienfaits des huiles végétales pour les cheveux : elles apportent douceur et éclat.

Elles nourrissent le cheveu en pénétrant dans la fibre capillaire, tout en lui apportant gainage et brillance. Mais attention : pour des soins de qualité, il faut absolument les choisir pures et de pression à froid.

La santé de notre cheveu dépend avant tout de sa bonne lubrification par « l’huile » produite naturellement par le sébum du cuir chevelu, aussi appelé film hydro-lipidique.

Cette « huile » a pour vocation de protéger les cheveux des agressions extérieures, de le maintenir bien nourri et de permettre aux écailles d’être bien gainées.

Si la fibre capillaire s’assèche et se fragilise, cela signifie que le cuir chevelu manque de sébum – soit parce qu’il n’est pas produit en quantité suffisante, soit parce qu’il peine à s’écouler le long de la fibre capillaire. Dans ce cas, les huiles végétales sont particulièrement recommandées, à condition de choisir celles qui sont les plus appropriées à votre besoin.

Comment les huiles végétales nourrissent-elles nos cheveux ?

Il existe plusieurs catégories d’actifs, parmi lesquels les agents filmogènes, émollients et humectants. Les huiles végétales font partie des deux premières catégories. Ce sont des mélanges complexes de diverses molécules -acides gras, esters et triglycérides- dont la proportion varie selon l’origine (plante) et le mode d’extraction de l’huile. Les actions des huiles végétales sont nombreuses : elles nourrissent, protègent les cheveux des agressions extérieures, réparent… Leurs avantages sont donc multiples.

Tout d’abord, l’huile est hydrophobique, c’est-à-dire qu’elle repousse l’eau. De ce fait, l’eau et l’huile ne peuvent pas se mélanger : l’action « filmogène » de l’huile permet donc d’éviter que l’eau ne pénètre trop dans la cuticule du cheveu et ne la perturbe ; notamment lors des lavages répétés qui contribuent à rendre le cheveu sec et terne.

En appliquant de l’huile sur le cheveu, celui-ci est donc également protégé de la « fatigue hygrale », c’est-à-dire du gonflement occasionné par l’action de l’eau. L’huile empêche aussi les écailles du cheveu de se soulever et limite donc l’évaporation de l’eau, du sébum et des protéines contenues dans la fibre capillaire, et prévient également l’endommagement de sa cuticule (l’enveloppe externe de la fibre capillaire). Le cheveu garde donc force et robustesse.

Réparer et redonner force aux cheveux

Certaines huiles, riches en acides gras insaturés, possèdent également une action émolliente : elles ont la faculté de pénétrer au cœur du cheveu et de le restructurer de l’intérieur, c’est-à-dire de réparer les dégâts qui ont pu être subis par les cheveux au fil d’agressions répétées. Dans de tels cas, les huiles agissent comme des « pansements » et adhèrent aux lésions de la cuticule (ou du cortex), permettant ainsi de rétablir l’intégrité mécanique du cheveu : il est alors restauré et retrouve force et élasticité.

Les huiles végétales peuvent également être enrichies en vitamines A ou E. Elles possèdent des phytostérols ou autres molécules permettant la stimulation des cellules et favorisant la restructuration du cheveu.

Retrouver brillance et souplesse naturelle

Sur un plan esthétique, l’huile lisse et lubrifie les écailles de la cuticule du cheveu, ce qui lui évite de subir des frictions pouvant engendrer un emmêlement, voire même un aspect « touffu » et rebelle.

L’huile redonnera également de la souplesse au cheveu, ce qui le protège de la casse. Il sera par ailleurs plus brillant, car les huiles possèdent un pouvoir lissant sur les écailles, qui renvoient mieux la lumière.
En massant le cuir chevelu, on active la circulation sanguine et on stimule la pousse. Cette action permet également de procurer un réel effet relaxant.

Rappelons qu’une huile n’est jamais hydratante*…elle est nourrissante. Afin de garder vos cheveux bien souples, utilisez donc des agents humectants tels que le gel d’aloe vera, le miel, le sirop d’agave, les produits laitiers, ou encore des actifs hydratants* naturels (glycérine végétale, protéines de riz…).

Pour une peau et des cheveux en excellente santé, n’oubliez donc pas que la meilleure routine reste le juste équilibre entre hydratation* et nutrition.

Les astuces du labo :

Avant le shampooing, les bains d’huile, appliqués épisodiquement, sont de véritables bains de jouvence pour vos cheveux. En soin, répartissez l’huile de votre choix des longueurs jusqu’aux pointes, en massant bien avec les doigts pour une meilleure pénétration. Si les cheveux sont très secs, vous pouvez l’appliquer en partant du cuir chevelu jusqu’aux pointes.

Recouvrez ensuite votre tête d’une serviette chaude : la chaleur ouvrira les écailles du cheveu et lui permettra de mieux absorber les apports nutritifs de l’huile. Laissez ensuite poser au moins 1h avant votre shampoing. Puis, rincez abondamment et procédez à un ou deux shampoings doux pour bien débarrasser vos cheveux de tous les résidus d’huile.

Si vous le pouvez, laissez votre chevelure profiter du bain pendant toute une nuit, pour un soin en profondeur. Dans ce cas, rassemblez vos cheveux en un chignon ou une tresse, ou bien recouvrez-les d’un foulard, et laissez poser toute la nuit, avant de laver vos cheveux le lendemain matin. Attention, ce soin est à faire idéalement deux fois par mois ; au-delà d’une fois par semaine, le cheveu risquerait de graisser et s’alourdir.

Mais vous pouvez également appliquer votre huile après le shampooing : faites alors fondre une noisette d’huile dans vos mains et répartissez quelques gouttes sur vos pointes humides avec vos doigts, ou bien diffusez-les à l’aide d’un vaporisateur : vos cheveux seront plus brillants, gainés et protégés des agressions extérieures.