MON COMPTE

Déjà membre ?

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ?

Créez votre compte et bénéficiez
de contenus exclusifs et de
services privilégiés !

Quel est le process de création d’un produit cosmétique certifié bio LÉA NATURE ?


L'expertise du Laboratoire LÉA NATURE
  • 21/08/2020

Chez LÉA NATURE, les produits cosmétiques bio sont conçus, fabriqués et distribués dans une démarche de bio-cohérence globale, dans le souci permanent du respect de la santé, des Hommes et de la planète.

Valeurs qui guident les actions de l’entreprise depuis 25 ans.

Découvrons ensemble les coulisses de la création d’un cosmétique certifié bio !


Étape 1 : L’ingrédient, au cœur de la cosmétique bio

LÉA NATURE a toujours placé l’ingrédient au cœur du développement produit.

Le sourcing Laboratoire LÉA NATUREAinsi, la plupart des produits cosmétiques bio chez LÉA NATURE sont issus de recherches prospectives sur des ingrédients et complexes d’ingrédients. Le service sourcing se charge de dénicher des filières certifiées bio pour des ingrédients aux propriétés reconnues, accompagne la conversion en bio ou en équitable de producteurs ou va même jusqu’à démontrer lui-même les propriétés cosmétiques d’ingrédients jusqu’alors inconnus.

Le sourcing valorise autant que possible les filières certifiées bio locales ou les filières certifiées bio et labellisées équitables pour les ingrédients endémiques de pays lointains. Le sourcing LÉA NATURE se charge également de développer des complexes d’ingrédients ou innovations de process d’extraction qui font l’objet de dépôts de brevets. De belles histoires du service sourcing sont nées autour d’actifs stars de nos marques.

Avant d’être référencés dans notre base, les ingrédients suivent un process d’homologation initié par le sourcing qui fait état de ses résultats de tests et de l’audit du producteur, par l’équipe Recherche et Développement (R&D) qui valide ses qualités organoleptiques, par le service approvisionnement qui valide les volumes suffisants d’approvisionnement, parfois par le comité éthique, par le service réglementaire qui doit remettre le certificat du certificateur du cahier des charges bio.


Étape 2 : Le concept, créer des cosmétiques bio adaptés à chaque type de peau

Le marketing produit LÉA NATURE a pour rôle de concilier ces opportunités d’ingrédients avec des concepts de produits correspondant à des demandes du marché (tendances, opportunités…). Il travaille main dans la main avec l’équipe Recherche et Développement pour que celle-ci puisse rapidement juger de la faisabilité en terme de formulation.

Il doit définir dès le début du projet le concept global du produit afin que chaque service puisse travailler de manière autonome sur sa partie.

Par exemple le concept d’un produit doit définir les ingrédients et les actifs, la texture et la couleur de la formule, le parfum (notes fraîches, notes masculines …), les revendications produits (soin hydratant, fermeté, anti-rides, haute tolérance, non comédogène …), le pack (tube, flacon pompe car la viscosité de la formule doit être adaptée), le prix public du produit …

Il faut compter de 12 à 18 mois pour le lancement sur le marché d’un produit, à partir de cette phase de validation de concept.


Étape 3 : L’étude de faisabilité, répondre aux exigences du Laboratoire LÉA NATURE

Les équipes sourcing, achats, packs, R&D et marketing travaillent en mode « groupe projet » sur la faisabilité du concept proposé.

Le produit doit répondre à un cahier des charges strict et propre au groupe LÉA NATURE en terme de :

Concept marketing Laboratoire LÉA NATURE

  • Sourcing éthique (ingrédient local ou issu d’une filière éthique, voire labellisée équitable en fonction de la provenance, pérennité de la filière etc.)
  • Formulation bio (selon cahier des charges Cosmébio + cahier des charges interne sans sulfates et sans tensio-actifs dérivés d’huile de palme par exemple)
  • Sensorialité/efficacité : aucun compromis ne doit être fait en terme d’attente consommateur.
  • Éco-conception packs (tubes ou flacons en matériau 100% végétal ou plastique recyclé, pots en verre, cartons PEFC etc…)
  • Rentabilité (le produit doit rester accessible, à des prix publics cœur de marché, tout en assurant un seuil minimum de rentabilité)

Étape 4 : La formulation, éthique, innocuité, efficacité et sensorialité

L’équipe de formulation (14 formulatrices dans 2 laboratoires dédiés) teste plusieurs formules, avec pour objectif d’être aux attendus du marché en terme de sensorialité et d’efficacité, tout en veillant au respect du cahier des charges Cosmébio.

En parallèle de cette formulation, l’évaluatrice parfums travaille sur la composition en parfums naturels la plus adaptée au concept du produit (ex : évocation soin, évocation de l’ingrédient, importance de la sensorialité etc.).

Cette phase de formulation peut durer de 6 à 12 mois.

Tout au long de la formulation, des tests sont effectués pour constituer le dossier réglementaire cosmétique.

Le dossier réglementaire cosmétique est un dossier de 1 000 pages par formule qui doit être complété avant la commercialisation du produit sur le marché. Ce dossier est obligatoire pour tout produit cosmétique conventionnel ou certifié bio. Pour un soin visage, il doit par exemple contenir :

  • Les tests d’irritations oculaire et cutanée (IO/IC) du produit qui assurent la bonne tolérance du produit
  • Le challenge test (CT) qui valide l’efficacité du système conservateur
  • Les tests de stabilité du produit pour s’assurer du bon vieillissement du produit dans le temps car la durée de vie d’un cosmétique non ouvert est de 30 mois
  • Les tests de compatibilité, qui correspondent aux tests de stabilité dans le pack final pour connaître les interactions formule/pack
  • L’étiquetage avec pour principe que tout ce qui est écrit sur le pack nécessite d’être prouvé. Ainsi la mention « soin hydratant » nécessite de faire un test d’hydratation par cornéométrie, la mention « haute tolérance» nécessite un patch test spécifique sur peau sensible, effet fraîcheur nécessitera un test d’usage ou consommateur …
  • Le calcul de la durée de péremption après ouverture (PAO matérialisée par un logo pot ouvert) qui définit la durée d’utilisation après ouverture recommandée
  • Le calcul du seuil de toxicité validé par un expert toxicologue indépendant
  • Le dépôt de la formule au centre anti-poison pour être rendue accessible en cas de mésusage d’un consommateur
  • Mais aussi le mode opératoire industriel, les documents bibliographiques et autres documents sur tous les ingrédients de la formule, la composition du parfum ….

À noter que, dans le cadre de la cosmétique bio, des dossiers contrôles supplémentaires sont effectués par Ecocert (sur ingrédients, sur les formules, sur l’étiquetage du produit ainsi que sur la matière du packaging etc.).

De plus, nous sommes audités par des organismes certificateurs tels que Ecocert, Fair for Life, Bureau Veritas afin de vérifier que nous respectons les différentes chartes (Cosmebio, équitable, One Voice), ou encore que nous appliquons les Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF).

Et pour finir, nous faisons face à des contrôles inopinés de la part des autorités (DGCCRF : Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes et ANSM : Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé) qui s’assurent que les produits mis sur le marché sont en conformité avec le règlement cosmétique.


Étape 5 : La phase test d’industrialisationPhase de test Laboratoire LÉA NATURE

Vient la phase d’application au processus industriel de la formule retenue. Ou comment une formule élaborée sur la paillasse du laboratoire, puisse être refaite à l’identique à l’échelle industrielle, dans des réacteurs de plusieurs tonnes.

Ce process peut parfois aller jusqu’à la remise en cause de la faisabilité du projet et à l’annulation de celui-ci. C’est une phase délicate de tout projet cosmétique.

Le process d’industrialisation commence au Laboratoire par la fabrication de 3kg de soin dans un  mini réacteur. En production, un pilote de 10 kg c’est-à-dire la fabrication dans les conditions réelles de production, va être réalisé pour ajuster le mode opératoire, par exemple la vitesse de mélange.

Pour des nouvelles formules ou des formules jugées critiques, un pilote de 300kg peut être aussi réalisé. Enfin arrive la phase de première production pouvant aller de 300kg à 1 tonne de mélange !

À chaque étape, un prélèvement de crème est réalisé pour réaliser les tests de stabilité. Le but est de contrôler la conformité de la stabilité de la formule à toutes les étapes.


Ingredients Laboratoire LÉA NATURE

Étape 6 : L’approvisionnement, éthique et durable

Une fois la faisabilité validée, le service des achats passe aux commandes de matières premières et emballages selon des prévisions de quantité estimées par le marketing.

Si la négociation reste de rigueur, les partenariats durables sont privilégiés avec les fournisseurs et priorité est donnée aux filières pérennes et bien sûr certifiées bio, voir labellisées équitables.

Dans un souci de maitrise totale de la chaine de production, la création packs est internalisée la plupart du temps et travaille en lien étroit avec le service d’éco-conception des emballages (respect d’une charte d’impression écologique).


Étape 7 : La production, locale, française et respectueuse de l’environnement

Planifiée depuis plusieurs mois et une fois les matières premières disponibles, la phase de production peut démarrer. Toute la production des soins cosmétiques Léa Nature se fait au siège social de l’entreprise, à Périgny (La Rochelle).

La production se fait dans une nouvelle usine cosmétique innovante, équipée d’un système de dépollution des eaux usées unique : les biodisques, une première à l’échelle industrielle en France.


Étape 8 : La validation qualité, pour des produits cosmétiques en conformité

Le service qualité cosmétique LÉA NATURE intervient tout au long du processus de création d’un produit. D’abord en contrôlant la qualité des matières premières reçues de nos fournisseurs (contrôle d’absence de pesticides, contrôle qualité olfactive et bactériologique des ingrédients etc.)

Le service qualité contrôle également systématiquement les formules mais aussi les produits finis produits à leur sortie de production et avant leur mise sur le marché. Une fois « libérés » par la qualité, les produits sont stockés avant expédition.


Étape 9 : L’expédition de vos produits cosmétiques bio

Les produits sont prêts à être expédiés dans les points de vente !

Expédition des produits LaboratoireLéa Nature

Qu’ils soient à destination des grandes surfaces ou des pharmacies, parapharmacies ou magasins bio, tous les produits sont expédiés selon un cahier des charges propre à la logistique LÉA NATURE (postes des préparateurs ergonomiques, entrepôt éclairé et chauffé/refroidi via des énergies renouvelables, politique de camions double-plancher pour optimiser les expéditions à réduction de 900 camions/an).

Chaque année, ce sont en moyenne 300 nouveaux produits cosmétiques naturels ou certifiés bio qui suivent ce process de création bio-cohérent LÉA NATURE !