MON COMPTE

Déjà membre ?

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ?

Créez votre compte et bénéficiez
de contenus exclusifs et de
services privilégiés !

Comment parfumer en cosmétique bio ?


  • 25/09/2020

Au sein du pôle Innovation Recherche et Développement (IRD) du Laboratoire LÉA NATURE, les parfumeuses Mélodie Charton et Manon Busi nous expliquent comment sont parfumés nos soins et produits d’hygiène certifiés bio.

Pour elles, parfumer au naturel est une véritable passion et un challenge créatif quotidien.

Une interview autant inspirante qu’enivrante !

Qu’est-ce qui différencie un parfum 100% d’origine naturelle d’un parfum de synthèse ?

Les soins certifiés bio qui sortent de notre Laboratoire sont certifiés Ecocert et labellisés Cosmebio. Ainsi, ils sont soumis au référentiel des cosmétiques BIO qui autorise uniquement les parfums 100% d’origine naturelle.

On utilise de belles matières premières végétales, et la pétrochimie est exclue !

Quelles sont les matières premières utilisées pour la mise en œuvre d’un parfum dans un cosmétique certifié bio ?

Les matières premières que l’on retrouve dans les parfums de nos soins proviennent de végétaux et sont extraits grâce aux procédés les moins dénaturants possibles, et surtout sans solvants chimiques. Comme par exemple la pression à froid pour les agrumes, la distillation à la vapeur d’eau pour la lavande, ou l’extraction CO2 hypercritique pour la vanille.

Mais nous avons aussi de nouvelles molécules parfumantes, obtenues par bio-fermentation (biotechnologies) ou par fractionnement des huiles essentielles qui élargissent notre palette. Les biotechnologies ont complètement changé la donne et ouvrent le champ des possibles pour travailler le parfum.

Comment crée-t-on un parfum quand on est parfumeur au sein du Laboratoire LÉA NATURE ?

Le parfumeur va imaginer le parfum en puisant dans son inspiration. Ce sont ces évocations qu’il va tenter de retranscrire à l’aide des différentes matières premières à disposition. Il assemble, désassemble les matières jusqu’à trouver la bonne dose. Beaucoup d’essais et d’ajustements sont nécessaires pour obtenir le parfum imaginé. D’autant plus que le parfum doit parfaitement s’intégrer dans le produit auquel il est destiné.

Nous nous autorisons uniquement les parfums labellisés COSMOS (Cosmetic Organic Standard), garantissant un parfum d’origine naturelle. Aujourd’hui, les parfums d’origine naturelle ne se réduisent plus à de simples assemblages d’huiles essentielles mais à de véritables compositions aussi facettées que les parfums classiques, grâce à un savoir-faire de création.

Concrètement, comment reproduire l’odeur des gels douches certifiés bio figue, mandarine ou mimosa Natessance® ?

L’odeur de la figue est compliquée même en parfumerie conventionnelle car ce délicat fruit doux et sucré ne produit pas d’essence, ni par sa fleur ni par son fruit. Il existe quelques molécules de synthèse qui peuvent aider à se rapprocher mais elles sont interdites dans notre charte de formulation. Ainsi il a fallu jouer sur plusieurs parfums et s’inspirer des différentes facettes de la figue afin de reproduire cette odeur si typique du figuier à la fois verte, sucrée et un peu lactée coco.  En savoir + sur le gel douche Pulpe de Figue Natessance®

Pour le mimosa, tout le monde connait ces petits pompons jaunes, avec cette belle odeur douce d’hiver si typique… En parfumerie conventionnelle, le mimosa existe mais uniquement en absolu, extrait avec des solvants chimiques et n’est donc pas autorisé en naturel. On a donc essayé de reproduire au mieux en mélangeant différentes odeurs pour amener les facettes florales et délicieusement poudrées de cette fleur. En savoir + sur le gel douche Bouquet de Mimosas Natessance®

La mandarine a été plus facile à travailler car il existe une huile essentielle de mandarine et d’autres huiles essentielles d‘agrumes bio nous aidant à travailler sur une mandarine juteuse, fraiche, fruitée et vitaminée. En savoir + sur le gel douche Mandarine Natessance®

Quelles sont les particularités du parfumage d’un produit rincé comme les gels douches ou les shampooings ?

Le dosage maximal autorisé, lié aux quantités d’allergènes que contient le parfum, ainsi qu’à la typologie du produit, est moins restrictif dans un gel douche que dans un soin visage par exemple.

Également, le parfum d’un produit rincé, doit être à la fois très volatil afin de le sentir à l’ouverture du flacon, mais doit aussi avoir des notes dîtes de fond, afin que l’odeur reste sur la peau une fois rincée. De plus, la mission principale du parfum est de bien couvrir l’odeur pas toujours agréable de la base de formulation.

Est-ce que certaines matières premières peuvent parfumer sans appartenir à la classe du « parfum » ?

Tout a une odeur à proprement parler, même les matières utilisées en cosmétique pour formuler une crème : les poudres, les huiles, les matières premières dites « actifs », et même l’eau comme l’eau thermale de Jonzac qui a une odeur particulière de minéraux.

C’est pourquoi il faut aussi s’adapter à l’odeur de la base que l’on va parfumer.

Sinon au-delà des huiles essentielles il y a aussi les eaux florales qui peuvent parfumer, ou des matières premières à l’état brut telles que des grains de café, du cacao…

A l’inverse certaines notes n’ont pas d’odeur mais peuvent se sentir dans un parfum, comme par exemple la note salée. Il n’existe pas d’extrait de sel, mais comme à la façon d’un condiment pour un plat, la note salée s’exprime dans une fragrance par les facettes de certains ingrédients.

Ces substances seront listées dans la liste INCI sans rentrer dans le mot « parfum ».

Peut-on avoir des allergènes dans un parfum naturel sans huiles essentielles ?

C’est bien connu, certaines huiles essentielles peuvent provoquer des allergies chez des personnes sensibles à ces substances car ce sont des essences très concentrées. Mais même sans huiles essentielles, toute fragrance naturelle ou même de synthèse peut contenir des allergènes, car ce sont des molécules naturellement présentes dans les substances parfumantes.

Il est important de rappeler que les allergènes sont indiqués sur les packagings afin de sécuriser les personnes qui ne les tolèrent pas, mais ils ne sont pas dangereux pour les personnes non allergiques. Les allergènes du parfum sont aux cosmétiques ce que les fruits à coque sont aux produits alimentaires…

Quels sont les tests effectués sur les parfums ou sur les produits finis pour évaluer le parfum ?

Nous avons la chance d’avoir un service d’analyse sensorielle interne chez LÉA NATURE, ce qui nous permet d’obtenir des retours rapides de consommateurs. Les parfums sont notés au déboucher, ainsi qu’à l’usage, selon l’appréciation du panéliste, mais aussi sur les critères de l’intensité et de la tenue sur peau. Le parfum reste un critère très important lors de l’achat d’un produit.

Il existe également des tests réglementaires obligatoires concernant la microbiologie, ainsi que l’irritabilité du produit fini parfumé, mais aussi des tests d’efficacité quand on souhaite revendiquer les vertus d’une huile essentielle.